L’APRES COVID-19 : UNE ECONOMIE OUVERTE ET DURABLE SEULE POSSIBILITE POUR JUGULER L’IMPACT DE LA PANDEMIE

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Karima BOUDEDJA Mohamed KADI Hicham BENAMIROUCHE Razika MEDJOUB Abderrezak MADOURI Fatah AMEUR Fatma HERNOUN Nabil MESKINE

Résumé

La pandémie du COVID19 a provoqué quasiment l’arrêt de l’économie mondiale, en raison des mesures prises pour éviter la propagation de la maladie. L’Algérie n’a pas été épargnée. Il a fallu faire face à la fois à la maladie, en mettant en place des mesures de confinement sanitaire qui ont fragilisé davantage la situation socio-économique et aussi aux conséquences du ralentissement de l’économie mondiale et de la demande en hydrocarbures, principale source des recettes en devises du pays. L’impact de la COVID19 et surtout du confinement est constaté, en Algérie, dans plusieurs dimensions et dans plusieurs secteurs : les hydrocarbures, la santé, le travail, l’enseignement, l’agriculture, le transport etc. 


Un diagnostic de situation a été établi par plusieurs articles, dans ce numéro spécial sur «l’après covid-19 : une économie ouverte et durable seule possibilité pour juguler l’impact de la pandémie ». Les conséquences de cette pandémie ont surtout touché les populations à revenus modestes, puisés le plus souvent de l’économie informelle. Le diagnostic est souvent suivi par des implications pratiques sur les éventuelles réformes et mesures qui permettraient de faire basculer le pays vers une économie aux mécanismes durables de développement axés notamment sur la diversification de l’économie, la rigueur budgétaire et la numérisation. 

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles