LA CRISE COVID-19 AMORCE-T-ELLE UNE NOUVELLE TENTATIVE DE REFORMES ECONOMIQUES EN ALGERIE?

##plugins.themes.bootstrap3.article.main##

Khaled MENNA Samer MEHIBEL

Résumé

La crise sanitaire Covid-19 a ébranlé le monde. En plus de son lot de décès et pression sur le secteur et les praticiens de la santé, d’autres effets sont à craindre, spécialement, sur le plan économique. Cette crise, a coïncidé, pour l’Algérie, avec une crise pétrolière très aigue qui persiste depuis 2014. Cette situation devenue intenable, a poussé le gouvernement à rédurie les dépenses  publiques de fonctionnement de  50%.1 Cette crise devrait être une opportunité pour en finir une fois pour toute avec le spectre de la rente. Longtemps considérée comme une aubaine et don du ciel, cette rente a fini par devenir une malédiction.  Les effets de Covid-19 devraient accélérer le processus de réformes reléguées à chaque fois pour des considérations aussi bien politiques que d’ordre économiques.  La pandémie a révélé des secteurs qui ont bien réagi à cette crise. D’autres secteurs ont montré un potentiel réel qui doit être valorisé (recherche scientifique, par exemple). Des secteurs restent à la traine et souffrent d’un déséquilibre chronique et la Covid-19 n’a fait qu’aggraver leur situation. 

##plugins.themes.bootstrap3.article.details##

Rubrique
Articles